Partagez|

Le voisin est un animal nuisible assez proche de l'homme - William

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Sous L'Emprise de la Lune
† Qui je suis :

† Age : 26

† Morsures : 114

† Date d'inscription : 25/06/2017


MessageSujet: Le voisin est un animal nuisible assez proche de l'homme - William  Dim 30 Juil - 18:20
Le voisin est un animal nuisible assez proche de l'homme
Kiara & Will


Une autre journée sans réelle intérêt...Je ne suis guère difficile à divertir pourtant. Quelques révisions de voitures au garage me suffisent à m'amuser et rendre mon jour sympathique. Je ne suis aucunement de celles qui apprécient les imprévus. Ils ne m'ennuient pas, je sais faire avec le facteur surprise, mais l'absence de petites aventures ou rencontres ne me manquent que rarement...Est-ce le temps qui me rend aussi paisible ou une vie agitée m'a apprit à être plus sage? Plus ennuyeuse peut-être? Oh, je sais plaisanter, rire à des blagues même quand elles n'arrachent un sourire qu'à un public clément comme je peux l'être me suis-je enfermée dans une certaine routine, connue, pour ne plus être étonnée de quelques ennuies auxquels je n'aurais songé? J'envisage à présent chacun d'entre eux comme un fin stratège lors d'une partie échec, appréhendant le moindre coups, la moindre souffrance...Mon esprit est peut-être trop occupé à ce jeu pour me satisfaire complètement de la moindre petite broutille? Suis-je devenue si...blasée?

Je me regarde dans le miroir de ma toujours aussi vieille voiture que je viens de garer devant mon immeuble. Non, je n'ai plus cette œillade triste que j'avais en arrivant. Peut-être suis-je simple fatiguée, je ne fait que travailler depuis que je suis ici. Sûrement devrais-je prendre quelques vacances...seule? J'ai encore un sourire assez chaleureux pour me faire des nouvelles rencontres mais j'ignore si des amitiés éphémères m'attirent toujours. Amusez-vous de moi mais la louve sûre d'elle n'est qu'un simple costume que je semble parfaitement porter à l'image d'une seconde peau si fine que je sais perdre autrui. Par fierté, pour ne pas déranger mon minuscule entourage. Pourtant l'inconnue m'effraie toujours, je ne l'ignore aucunement...je n'ai pas quitté la Nouvelle-Orléans depuis cinq ans par manque de courage et de peur de me perdre à nouveau dans des méandres sinueux me faisant chaque jour sombre dans un océan de douleur.

Enfin...Je ne vais pas m'éterniser des années dans des réflexions introspectives. L'orage gronde et, même si j'apprécie toujours autant cette pluie qui m'apaise et me lavent des mes soucis, le livre que je me suis achetée avant de rentrer n'appréciera pas autant que moi les larmes du ciel. Je rentre donc dans le petit immeuble où j'ai élu domicile, première étage, d'un pas rapide. Et je m'aventure plus loin que les boites aux lettres, prête à prendre les escaliers quand mon odorat attire mon attention vers le sol. Une petite bête, un rat bien trop propre pour venir des égouts, gratte devant une porte. Sahril adorait les animaux et ce type de rongeur avait fait parti de sa ménagerie. Le rongeur ne semble aucunement me craindre, venant même sentir le bout de mes bottes. Alors je me penche pour attraper mon curieux voisin et gentiment lui apporter des caresses.
Made by Neon Demon
à



The only memories I have of you is waiting I hold it in and I hold it in but there’s no end I just wanted to hear that you loved me Your indifferent feelings for
me have left me exhausted
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
La Force de l'esprit
† Qui je suis :

† Localisation : Nouvelle-Orléans

† Morsures : 28

† Emploi/loisirs : Vendeur de souvenirs

† Date d'inscription : 26/07/2017


MessageSujet: Re: Le voisin est un animal nuisible assez proche de l'homme - William  Dim 30 Juil - 21:26


La voisine est un animal étrange assez proche de l'homme

Avec Kiara Moswen

On est peut-être dans un quartier touristique où l'intérêt est de rester ouvert assez tard le soir pour profiter de cette clientèle tardive, mais, pour ma part, je ne laisse que très rarement la boutique ouverte après le coucher du soleil. Non pas que je craigne la population nocturne des lieux, mais j'ai tout de même appris à rester à l'écart des vampires, par simple mesure de sécurité. C'est bizarre un vampire. Honnêtement. On s'amuse du fait que je ne sois pas toujours très doué pour déterminer si je parle à un être vivant fait de chair ou un être mort immatériel, mais, eux, ils sont à la fois morts et faits de chair... ça me dépasse!

Bref, de toute façon, ce n'est pas à deux heures du matin après la cuite de la soirée que les gens s'arrêtent pour acheter un souvenir des lieux. A cette heure là, ils ne doivent même pas voir la boutique, pour tout dire. Donc, aucune raison de jouer les couche tard hormis devant la télé ou un livre. Je vérifie avoir fermé la porte à clef, surtout, avoir les clefs de mon appartement dans la poche, et le rat sur l'épaule - c'est qu'il est fugueur celui là, une seconde il est là, la seconde, il a filé! - avant de prendre la route de chez moi. A pied bien sur. D'une, je n'ai jamais rien compris aux voitures passé le fait de tourner le volant pour aller à droite ou à gauche et appuyer sur une pédale ou une autre pour accélérer ou ralentir. De deux, pour la distance que j'ai à parcourir, je passerai plus de temps à chercher une place de parking qu'autre chose. De trois, j'en profite pour promener Eros, et il a beau commencer à prendre de l'âge, un berger allemand dans un appartement, vous être content qu'il se soit défoulé avant de rentrer.

Comme dit, il ne me faut pas longtemps pour rentrer chez moi, et je pousse la porte de l'immeuble avant de traverser le couloir et glisser la clef dans la serrure de la porte. Porte que je me contente de pousser du pied avant de déposer le rat dans sa cage et enlever mon blouson que je dépose sur le dossier d'une chaise. Une douche plus tard, je repasse la porte de la salle de bain, m'essuyant les cheveux avec une serviette, pour découvrir Eros vautré sur le lit - rien d'inhabituel - et la cage du rat trop silencieuse pour être honnête. D'ordinaire, il n'est jamais chien de faire tourner sa roue jusqu'à pas d'heure alors que je tente de fermer l’œil.

Je soupire avant de déposer ma serviette et jeter un œil dans la cage, dans les tunnels et dans la cabane, pour confirmer ce que je savais déjà. Il est pas là. Et c'est parti pour une partie de cache cache qui prend fin quand je remarque que la porte d'entrée n'est pas assez fermée pour l'empêcher de sortir. Honnêtement? Vivement qu'il apprenne deux ou trois trucs cui-là. J'enfile un pantalon par dessus mon caleçon avant de sortir dans le couloir, jetant un œil à droite et à gauche, pour trouver mon fugueur en train de se faire dorloter par la voisine du dessus. Oui, j'ai du la croiser de temps en temps, aux boites aux lettres.

"D'ordinaire, il a plutôt tendance à faire hurler et grimper sur les chaises, quand il se promène comme ça. Il va plus vous lâcher vous savez."
Code by Joy


What the world is out there isn’t what you see on TV. It’s much worse. And it changes you. Either into one of them or a lot less than the person you were
ft Gab - ft Kiara
non dispo 2/2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Sous L'Emprise de la Lune
† Qui je suis :

† Age : 26

† Morsures : 114

† Date d'inscription : 25/06/2017


MessageSujet: Re: Le voisin est un animal nuisible assez proche de l'homme - William  Lun 31 Juil - 19:43
Le voisin est un animal nuisible assez proche de l'homme
Kiara & Will

Les petites bêtes ne m'ont jamais effrayées.Ni les plus grosses...Je ne fais aucunement partie de ces êtres qui hurlent devant une ridicule araignée, qui se cache dans leur voiture en rencontrant un chien imposant ou qui monte sur une table lorsqu'un simple rongeur vient les taquiner. Je possède bien d'autres craintes pour m'ennuyer de celles-ci. Non! Ne pensez point que mes gênes de louve me donne une affinité avec le reste du monde animal. Enfant je m'amusais de voir ma mère hurler devant une minuscule souris et je m'inquiétais que le chat du voisin ne cesse de feuler sur ma cousine Simza possédant les mêmes particularités que moi. J'ignore pourquoi ce rat vient me voir sans animosité et dénué de craintes. Peut-être suis-je incapable d'inspirer l'effroi? Du moins pour ces êtres qui se moquent éperdument de ma couleur de peau et de ce léger accent trop exotique pour les plus fermés d'esprits. Je ne pense pas suscité la pitié, ce n'est point ce que je me suggère, mais la fatigue m'a peut-être rendue moins mordante que j'ai pu l'être plus jeune. Je ne m'agace plus de la moindre offense, évitant toutes batailles qui me semblent inutiles. Me voilà une créature bien inoffensive....

Malgré mon ancien caractère sanguin, je n'ai jamais été foncièrement méchante et le rat que je câline à présent ressent peut-être cette aura de bienveillance que certains sorciers aiment me prédire. Je n'y crois guère mais je me refuse à me moquer des croyances d'autrui. Qui suis-je pour juger? Oh, je n'ignore guère que nous sommes tous fait de stéréotypes mais j'aime allée au-delà. Madame Hopkins, l'autre occupante du rez-de-chaussée aime à parler sur autrui. Je tente toujours d'abréger nos conversations, je n'aime aucunement les commérages mais j'en entend parfois trop. Elle n'apprécie guère Monsieur Howell qu'elle trouve bien trop étrange à son goût. Une vilaine tête de sorcier! Remarque assez amusante puisque je n'ignore guère qu'il est médium. Détail que je tais, évidemment. La quinquagénaire me rirait au nez et me ferait sans aucun doute un sermon trop religieux à mon goût.

Des bruits de pas se font entendre derrière la porte du propriétaire de la petite bête et c'est sans surprise que je vois apparaître un homme que je ne fais que saluer lorsque je le croise près des boites aux lettres ou dans les escaliers. Je ne discute guère avec mes voisins,je n'entame guère de discussions avec quiconque d'ailleurs...attendant que l'on fasse le premier pas vers ma personne. Dois-je me montrer plus sociable et moins méfiante envers les étrangers? J'offre toutefois un sourire chaleureux à Monsieur Howell lorsqu'il s'étonne de ne pas me voir crier de voir un rat se promener dans l'immeuble. Je suis toute aussi surprise mais pour d'autres raisons. Un visage possédant des traits si fins ne m'auraient jamais laissé soupçonné que quelques muscles se cachaient sous des t-shirts ou des chemises. Oh non,je ne regarde pas avec vice! Ce n'était qu'un rapide coup d'oeil, je n'ai aucunement ce vice qui vous fait observer autrui avec un certain vice. Mes pupilles se posent d'ailleurs dans celle de cet homme dont j'ignore tout sauf le nom.

"Je m'en voudrais de vous priver d'un pareil ami. Un compagnon qui ne connait guère ce qu'est l'instinct de survie d'ailleurs. D'autres l'auraient chassés ou assommés à coup de balais."
Made by Neon Demon
à



The only memories I have of you is waiting I hold it in and I hold it in but there’s no end I just wanted to hear that you loved me Your indifferent feelings for
me have left me exhausted
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
La Force de l'esprit
† Qui je suis :

† Localisation : Nouvelle-Orléans

† Morsures : 28

† Emploi/loisirs : Vendeur de souvenirs

† Date d'inscription : 26/07/2017


MessageSujet: Re: Le voisin est un animal nuisible assez proche de l'homme - William  Lun 31 Juil - 22:19


La voisine est un animal étrange assez proche de l'homme

Avec Kiara Moswen

Pour tout dire, avec la voisine de palier que je me paye, j'étais un peu beaucoup vacciné des voisins. Avec la vieille bique, dont le nom m'échappe encore et encore, ce n'est que regards suspicieux et mots couverts. Je pense pourtant ne pas être des plus dérangeants. Bien sur, la dernière fois que le rat s'est sauvé, sa porte à elle était ouverte. Et donc, fatalement, il a foncé dans son appartement. Et comment je l'ai su? Un vieux cri affolé et le bruit d'une canne frappant le sol alors que la vieille, grimpée, étrangement souplement pour son âge, sur un tabouret, tapait le sol tant qu'elle pouvait dans le but d'écraser la "sale bête" venue lui dire bonsoir.

Mais hormis ce léger accident, il n'y a rien à déplorer. Eros n'aboie quasiment jamais, et la cage du rat est assez loin du couloir pour que je soit le seul dérangé par le crissement énervant de sa fichue roue. Quand aux parties communes? Je sors mes poubelles plus souvent qu'elle ne sort les siennes, ça, y a pas photo! Non, je crois que c'est juste une vieille bique acariâtre qui a décidé de prendre en grippe le premier venu. Alors, quelqu'un qui ne cherche pas à piétiner mon rat, et ose même m'adresser la parole, je dois avouer que ça me change du quotidien. Et pour une fois, il s'agit de quelqu'un de vivant. Je crois. Oui, elle est vivante, elle a le rat dans les mains. Le gosse fait que le traverser lui, le rat. Ou plutôt le chien. Parce que le rongeur, il sent la présence de l'esprit qui me sert de colocataire, il se range dans sa cabane et n'en ressort pas avant le lendemain.

Bref, assez parlé du rat. Ou de la vieille. Entendre parler la jeune femme face à moi, c'est ... étrange? Un truc dans sa voix qui ne sait pas dissimuler qu'elle vient d'ailleurs. Comme je ne sais pas cacher mes origines européennes. Mais elle, c'est différent. C'est ... chantant? J'ai pas le mot.

"Je crains fort que sa gourmandise ne supprime tout instinct de survie. Et il semble convaincu que la vieille a oublié un fromage entier dans un coin de son appartement."

Ce qui expliquerai probablement l'odeur qui ressort de chez elle chaque fois que sa porte s'ouvre. Sans doute ce qui trompe l'odorat pourtant fort développé de la bestiole. Bon, je dis pas que ça sent la rose chez moi. Plutôt le chien. La faute à Eros. Mais au moins, je respire! Et c'est seulement maintenant que je réalise que je ne m'attendais absolument pas à tomber nez à nez avec quelqu'un en allant récupérer mon fugueur. Un peu de décence ne ferait pas de mal. Je recule donc d'un pas pour récupérer une chemise pendue derrière la porte et la passer avant de reporter mon attention sur la jeune femme dans le couloir.

"Pardon, je ne pensais pas croiser quelqu'un. William. Mais vous pouvez m'appeler Will. Quand à lui, c'est le rat, tout simplement. Mais il répond à tous les surnoms que vous pouvez lui trouver alors..."

Quand à Eros? Sacré chien de garde. Je l'entend ronfler à travers la porte!
Code by Joy


What the world is out there isn’t what you see on TV. It’s much worse. And it changes you. Either into one of them or a lot less than the person you were
ft Gab - ft Kiara
non dispo 2/2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Sous L'Emprise de la Lune
† Qui je suis :

† Age : 26

† Morsures : 114

† Date d'inscription : 25/06/2017


MessageSujet: Re: Le voisin est un animal nuisible assez proche de l'homme - William  Ven 4 Aoû - 17:39
Le voisin est un animal nuisible assez proche de l'homme
Kiara & Will

Un autre qui n'est pas né sur les terres du Nouveau Monde. Je l'avais supposé les quelques fois où nous nous étions croisés dans les couloirs ou en bas de l'immeuble. Mais le peu de mots échangés ne m'ont fait que supposer des origines d'autres contrées que je ne pourrais clairement identifiées. Européennes sans aucun doute même si j'aime être surprise. Oh, ce n'est qu'un constat, loin de moi l'idée de juger autrui sur sa nationalité. Il m'arrive souvent de rencontrer des êtres à l'esprit tellement fermés que la simple évocation de l'Egypte fait germer des idées plus que saugrenues. Si certains m'imaginent dans un extrémisme religieux, d'autre, comme Madame Hopkins, m'imagine à vénérer les chats. Une optique assez amusante quand on connait mon côté chien. J'ai tenté, lors de nos premières discussions, de lui faire comprendre que je ne croyais à aucune supériorité mystique sur l'humain....Des propos peut-être trop sibyllins pour une dame qui va à l'église chaque dimanche et qui ne cesse de me proposer de l'accompagner dès que je la croise. Une têtue qui se bat avec une entêtée sûre de ses opinions religieuses

Je continue de m'amuser avec le rongeur tandis que son propriétaire me parle un peu de lui et j'arque un sourcil amusé quand il m'affirme que le rat s'imagine un trésor laitier chez sa voisine d'en face. Il est vrai que la vieille dame ne sent point la rose, mon odorat en est agressé dès que je passe devant chez elle. Toutefois, mon seul et unique travail d'été quand j'étais plus jeune m'avait amené à côtoyer pire et, j'avais apprit que certaines personnes ne délaissaient pas seulement leurs domiciles mais aussi l'ensemble de leurs êtres. J'ignore si la commère du rez de chaussé se rend compte des des miasmes nauséabonds qu'elle traîne avec elle. Je n'ai jamais eu de réelles conversations approfondies avec elle mais je me refuse de lui en vouloir...Il y'a pire qu'avoir une mauvaise hygiène, n'est-ce pas? Non que je reproche à mon voisin d'être aussi incisif. Sûrement le serais-je moi aussi si on en venait à s'en prendre à mon animal domestique malgré avoir prévenu que ce dernier ne venait point des égouts.

"Gourmand et entêté. Nous pourrions nous entendre."

Ma main vient gratter la tête de celui qui ne possède vraiment pas de nom. Mon sourire s'est élargi, amusé par cette drôle de compagnie et la sympathie d'un voisin dont je ne me souciais guère jusqu'à maintenant. Et peut-être nous arrêterons nous à cette simple conversation. Je n'attend jamais quoi que ce soit de l'humain pour éviter ne serait-ce que de légères déceptions. Quand à me faire de nouvelles amitiés, je suppose que les seules que je possède ici me suffisent...Ou encore une fois ai-je peur de l'inconnu? Je chasse vite ses questions dérangeantes pour en revenir à la petite bête qui joue contre moi.

"Et pourtant cela arrive si souvent quand on vie dans un immeuble...Une chance que vous n'ayez pas croisé votre adorable amie d'en face. Je crois qu'elle aurait su rajouter d'autres qualificatifs à votre description."Je ris légèrement avant de me présenter à mon tour "Kiara, simplement Kiara. Je ne possède pas la chance de posséder un prénom avec un diminutif."
Made by Neon Demon



The only memories I have of you is waiting I hold it in and I hold it in but there’s no end I just wanted to hear that you loved me Your indifferent feelings for
me have left me exhausted
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
La Force de l'esprit
† Qui je suis :

† Localisation : Nouvelle-Orléans

† Morsures : 28

† Emploi/loisirs : Vendeur de souvenirs

† Date d'inscription : 26/07/2017


MessageSujet: Re: Le voisin est un animal nuisible assez proche de l'homme - William  Ven 4 Aoû - 20:47


La voisine est un animal étrange assez proche de l'homme

Avec Kiara Moswen

D'un coté, j'apprécie de voir que quelqu'un d'autre que moi est capable de regarder un rat sans envies de meurtres. D'un autre, je suis légèrement dégouté que ce petit malotru aille se faire caresser ailleurs que chez moi. Un peu comme quand vous voyez votre mailleur ami passer plus de temps avec un autre qu'avec vous-même. D'un coté, pour une fois, cet autre n'est pas la voisine directe de palier, et pour ça, je ne le remercierai jamais assez. Qui que j'ai à remercier. Parce que le rat, il fonçait en face, pas à l'étage. De toute façon, les marches de l'escalier, il sait pas les monter.

"Ah ça, pour être têtu... vous avez déjà essayé d'empêcher un rat de sortir de sa cage? J'en ai eu qui arrivaient à en dessouder les barreaux à force de tirer dessus avec leurs dents."

En dix ans, des rats, j'en ai eu quelques uns. Autant j'adore ces bestioles, autant les petits domestiques comme celui là que certains plus gros et plus sombres que j'ai pu avoir, autant j'ai du mal avec leur durée de vie plus que limitée. En gros? Quand ils fêtent leur second anniversaire, la fin est proche. Cui-là a encore du temps devant lui, si la vieille n'arrive pas à lui coller un coup de canne sur le coin du nez.

"C'est pas faux. Elle en dit déjà bien assez quand elle pense que je ne suis pas là. Les cloisons sont pas épaisses. Mais j'm'en fiche. Ça l'occupe."

Si je voulais, je pourrai lui rendre la vie dure en échange. Pas compliqué de convaincre Eros d'aboyer pendant deux heures chaque fois qu'elle passe se temps dans le couloir séparant nos appartements pour discuter avec la voisine du troisième... Mais les conflits, pas mon truc. Je préfère qu'on me laisse tranquille et laisser les autres tranquilles en échange.

"Kiara, c'est joli. Pour tout dire, je ne suis pas sur que les diminutifs, ce soit toujours une chance. Vous voulez entrer deux minutes? J'vous dois un café, pour avoir empêché cui-là de fuguer trop loin. Faites pas attention au chien, il est gros mais il mord pas."
Code by Joy


What the world is out there isn’t what you see on TV. It’s much worse. And it changes you. Either into one of them or a lot less than the person you were
ft Gab - ft Kiara
non dispo 2/2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Sous L'Emprise de la Lune
† Qui je suis :

† Age : 26

† Morsures : 114

† Date d'inscription : 25/06/2017


MessageSujet: Re: Le voisin est un animal nuisible assez proche de l'homme - William  Lun 7 Aoû - 17:29
Le voisin est un animal nuisible assez proche de l'homme
Kiara & Will

"Certaines bêtes ne peuvent être enfermées. Votre rat apprendra peut-être par lui même de ses erreurs quand il aura reçu un mauvais coup sur le museau."

Je crois avoir été ainsi pendant trop d'années...Têtue, je n'écoutais que mes désirs me fermant aux conseils que l'on pouvait me prodiguer. Je devais me rendre compte de mes erreurs seule sinon je n'apprenais aucunement. Et j'ai tiré une affreuse leçon de cette mauvaise manie dû à l'orgueil. La cicatrice à ma hanche me rappelle souvent que j'aurais du écouter ceux qui ne voulaient que mon bonheur. Je suis bien plus sage maintenant. Ce n'est pas seulement une question de peur mais me voilà capable d'entendre des avis divergents du mien. N'est-ce pas pitoyable qu'il m'est fallu une si triste histoire pour devenir moins immature? Parfois je me demande ce qu'il serait advenu de ma personne si je n'avais pas fait cette terrible rencontre. Sûrement d'autres aventures m'auraient rendu plus maligne que je ne l'étais encore quand j'étais enfant. Je soulève la petite bête entre mes mains pour planter mon regard dans le sien avant de la reprendre contre moi. J'espère qu'elle saura s'arrêter à temps. Je la trouve fortement sympathique et j'ai toujours respecté un être vivant, même ceux dénuer de paroles.

"Bien des oreilles bourdonnent avec Madame Hopkins. Vous avez raison de ne guère vous en souciez, je doute que vous arriviez à la faire taire. Le commérage semble être sa passion."

Et je suis en train de m'adonner au même jeu en la critiquant. Nous finissons rapidement par changer de sujet et j'offre un grand sourire à mon voisin quand il m'affirme que mon prénom est joli. Si on oublie que je porte le même que celui d'un ridicule personnage de dessin animé, je suppose qu'il sonne assez bien...Lorsque William me propose un café, je ne répond pas de suite. Je n'ai guère l'habitude de devenir amie avec mes voisins, ma mère le faisait et les histoires ne cessaient de se créer. Toutefois, peut-être est-il temps que je sociabilise?

"Les canidés ne m'effraient guère. J'ai aussi une bonne mâchoire et des dents aussi acérées." je ris légèrement "Si vous voyez les morts, je suis une fille de la lune. Pour vous le dire avec poésie."

Autant être franche, je n'aime guère être malhonnête.
Made by Neon Demon



The only memories I have of you is waiting I hold it in and I hold it in but there’s no end I just wanted to hear that you loved me Your indifferent feelings for
me have left me exhausted
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
La Force de l'esprit
† Qui je suis :

† Localisation : Nouvelle-Orléans

† Morsures : 28

† Emploi/loisirs : Vendeur de souvenirs

† Date d'inscription : 26/07/2017


MessageSujet: Re: Le voisin est un animal nuisible assez proche de l'homme - William  Lun 7 Aoû - 22:32


La voisine est un animal étrange assez proche de l'homme

Avec Kiara Moswen

Je sais ce que c'est, de ne pas savoir supporter l'enfermement. Pour l'avoir trop vécu. Au jour d'aujourd'hui, il est rare que je n'ai pas une fenêtre ouverte chez moi, ou un accès à l'arrière ouvert quand je suis dans ma boutique. Pas de la claustrophobie, non. Juste le besoin de sentir que je suis libre d'aller et venir à ma guise. Mais si on me disait de rester sagement quelque part parce qu'il y a un danger mortel à l'extérieur, je saurais attendre qu'on m'ouvre de nouveau la porte pour sortir... D'autant plus que mon charmant compagnon passe sa journée sur mon épaule, et la soirée sur le coin du lit. Les seuls moments où je le met dans sa cage? Quand je dors et quand je ne peux vraiment, mais vraiment pas m'occuper de lui pendant dix minutes.

"A espérer que cela suffise à le lui faire comprendre. Enfin, qui vivra verra. Je devrais surtout être plus vigilant, pour commencer. Je le sais fugueur pourtant."

"Les oreilles bourdonnent". Étrange expression. Quel est le rapport entre les oreilles et les bourdons? Enfin, les gens des environs passent leur temps à user de ces expressions sans queue ni tête qui ne veulent absolument rien dire si on les prend dans leur sens littéral, alors, je m'y suis mis de bonne heure. J'ai même un dictionnaire de ces citations quelque part sur mon étagère de livres.

"Tant qu'elle ne me mène pas au bucher avec ses histoires à dormir debout. Si vous vous interrogez, non, je ne suis ni sorcier, ni vampire. Contrairement aux suppositions que j'ai pu l'entendre faire."

Fille de lune, fille de lune... louve-garou? Sérieusement? Whoaw, je ne l'aurai pas trouvé tout seul, celle-là. En revanche, elle a l'air d'avoir parfaitement compris ce que je suis. L'instinct ou les médiums ont une odeur particulière pour l'odorat des loups? Eros ne m'a jamais semblé plus bizarre avec moi qu'avec un autre. D'un coté, nous nous sommes mutuellement sauvé la mise, lui et moi, et je crois que même si j'avais la peau violette et deux têtes, il me trouverait tout à fait normal.

"J'avoue volontiers que je ne l'aurai pas deviné."

Je pousse la porte de mon appartement pour tomber nez à nez avec Eros, parfaitement réveillé et ayant apparemment parfaitement prévu de faire la fête à notre invitée surprise. Est-ce qu'il est plus doué que moi pour savoir ce qu'elle est sous son apparence tout à fait humaine? Certainement. L'odorat du chien n'égale certainement pas celui du loup, mais il surpasse de loin le mien.

"Eros! Laisse-la au moins entrer! Excusez-le, vraiment. Il n'a pas l'habitude de voir du monde chez lui."

Je me penche à hauteur du berger allemand pour passer un bras autour de son cou, ma main posée sur son poitrail, et le tirer en arrière pour libérer le passage. Opération rendue compliquée par ses sauts de cabri, mais il semble avoir compris mon intention, on devrait donc y arriver.
Code by Joy


What the world is out there isn’t what you see on TV. It’s much worse. And it changes you. Either into one of them or a lot less than the person you were
ft Gab - ft Kiara
non dispo 2/2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Sous L'Emprise de la Lune
† Qui je suis :

† Age : 26

† Morsures : 114

† Date d'inscription : 25/06/2017


MessageSujet: Re: Le voisin est un animal nuisible assez proche de l'homme - William  Sam 12 Aoû - 12:19
Le voisin est un animal nuisible assez proche de l'homme
Kiara & Will

Peut-il vraiment empêcher la petite bête de s'enfuir? Je regarde à nouveau le rat qui continue de jouer entre mes mains. Ce n'est sans nul doute pas l'animal le plus stupide que j'ai pu croiser, il n'a pas ce regard terne ou vide typique de n'importe quelle créature dépourvue d'esprit. Mon frère Sar'Hil avait eu nombre de bête et certaines d'entre elles avaient cette même lueur dans les yeux que l'ami de mon voisin. Sûrement trouverait-il moyen de s'évader même enfermé dans un le plus impénétrable des coffres. Un peu de magie? Je ne doute aucunement que certains rongeurs ou autres compères à quatre pattes puissent posséder, à l'image des bipèdes, des capacités dont personne ne se soucie guère. Je m'étonne encore que les sorcières se soient contenter de révéler la nature magique des chats sans penser à le faire pour les autres animaux. Avoir des dons ne vous rend pas moins conditionnés que le reste de la société, sûrement iraient-elles toutes s'acheter un furet si une d'entre elle affirmait que c'était le nouveau compagnon surnaturel à la mode.

Et en parlant de jeteuse de sort, William m'affirme qu'il n'en fait pas partie. Je souris...Oui...Je le sais. Peut-être devrais-je lui faire comprendre que je connais ses capacités de médium? Je risquerai de l'effrayer? Je me dévoilerai aussi, afin de montrer que je ne possède pas un quelconque pouvoir sur lui en sachant quelle est sa nature. Oui, les gens sont si étranges...Un rien les effraie et ils n'apprécient guère qu'on les comprenne malgré ce qu'ils aiment affirmer. Lisez les traits sur leurs visages et ils vous regarderont comme un véritable monstre. Essayez, vous verrez! Ne manquant pas d'empathie, j'en ai maintes fois fait l'expérience et j'ai ainsi arrêté de vouloir me montrer trop compréhensive puisque cette qualité ne semble pas autant appréciée. Enfin! J'offre un sourire à mon voisin quand il affirme, surprit, qu'il n'aurait jamais deviné que je puisse devenir louve.

"Je suis discrète. J'évite d'hurler à la lune pour ne pas ennuyer mes voisins."

Mon rire se fait doucement entendre tandis que je suis l'homme dans son appartement. Imprudent? Je suppose que je dois ranger mes craintes de côté. Je ne peux m'isoler éternellement et vivre dans la peur continuellement. Je dois aller de l'avant, j'en reste ce soir persuadée. Je m'amuse d'ailleurs de l'énorme chien qui semble vouloir me souhaiter la bienvenue. Mes mains déposent le rat sur mon épaule tandis que je me penche vers le canidé pour le caresser.

"Vous pouvez le laisser me saluer. Je ne risque aucunement de faire des manières car il m'aurait léché ou un peu trop bousculé."

Made by Neon Demon



The only memories I have of you is waiting I hold it in and I hold it in but there’s no end I just wanted to hear that you loved me Your indifferent feelings for
me have left me exhausted
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
La Force de l'esprit
† Qui je suis :

† Localisation : Nouvelle-Orléans

† Morsures : 28

† Emploi/loisirs : Vendeur de souvenirs

† Date d'inscription : 26/07/2017


MessageSujet: Re: Le voisin est un animal nuisible assez proche de l'homme - William  Lun 14 Aoû - 19:27


La voisine est un animal étrange assez proche de l'homme

Avec Kiara Moswen

Je ris à sa suite alors qu'elle m'affirme éviter de hurler à la lune pour ne pas embêter les voisins, à vrai dire, je pense que cela est plus prudent. Il serait difficile de faire croire à ma chère voisine de palier qu'il s'agit d'Eros hurlant contre un chat à la fenêtre.

"C'est plutôt une bonne idée. On ne sait jamais qui viendrait appeler la fourrière pour cause d'animal nuisible dans le bâtiment."

Si, on saurait qui. Et pour ceux qui pourraient penser que je me laisse aller à quelque plaisanterie, non, je suis totalement sérieux. On sait jamais hein, les chiens errants ça peut avoir la rage... n'importe quoi.

"C'est vous qui voyez. D'ordinaire, il est moins démonstratif"

Je laisse Kiara sous la bonne garde de mes compagnons alors que je rejoins le coin cuisine de la pièce, ramassant sur mon passage quelques affaires qui trainent pour les envoyer voler dans la salle d'eau. Je rangerai ça plus tard, mais on ne peut pas dire que j'ai pour habitude de recevoir du monde, et, si je ne suis pas spécialement bordélique, je ne suis pas non plus des plus maniaques non plus. J'ai vécu trop longtemps dans un endroit totalement aseptisé où il fallait batailler pour trouver la moindre poussière, j'ai depuis appris à laisser le monde vivre autour de moi. Et ça veut dire rejeter la maniaquerie. Oui, il y a un peu de bordel chez moi, et des poils de chien par terre. Sans doute de la paille autour de la cage du rat aussi, et de la poussière sur les étagères. Tant que j'évite d'être envahi, j'aime mon bordel. C'est vivant.

"Café, thé, chocolat, jus d'orange, menthe à l'eau? J'ai pas grand chose, désolé."

De l'alcool, ça, j'ai rien. On dit que c'est déconseillé de mélanger médocs et alcool, et après 12années de psychiatrie, je me demande parfois si j'ai plus de sang ou de trucs chimiques dans les veines. Dans le doute, je m'abstiendrais d'essayer. Et puis, ça ne me tente pas plus que ça, quand je vois l'état de certains qui reviennent des bars du quartier certains soirs... rester sobre me va très bien.

Au passage, je sors d'un placard une boite de gâteaux que j'emmène jusqu'à la table avant de piocher dedans pour en donner un à Eros et en poser un morceau près de mon invitée du jour.

"Tenez, donnez lui ça, ça évitera qu'il vous mange l'oreille en essayant de vous voler vos bijoux. Si vous voulez, j'ai des trucs apéritifs. Ceux là sont vraiment pas bons, mais ils aiment que ça, ces deux morfales là."
Code by Joy


What the world is out there isn’t what you see on TV. It’s much worse. And it changes you. Either into one of them or a lot less than the person you were
ft Gab - ft Kiara
non dispo 2/2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Le voisin est un animal nuisible assez proche de l'homme - William  
Revenir en haut Aller en bas
Le voisin est un animal nuisible assez proche de l'homme - William
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» Viens petit Lycaon Misty [PV]
» Voisin Du Dessin (VDD)
» La guerre au Proche-Orient. Sujet de piporiko
» Mes devinette assez faciles pour les fortiches !
» Quizz (mon animal preferer)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New-Orleans Mystery :: New-Orleans :: Quartier Français :: Habitations :: Appartement de William-
Sauter vers: